Made in Jazz

    Trio composé de Vérène Fay au chant, Mélanie Favre Petit Mermet au piano / chant et de Didier Del Aguila à la contrebasse.

    Les standards qu'ils revisitent sont de pures  merveilles !!!

    Ecoutez vous serez sous le charme...

    Vérène 

    Vérène Fay étudie le chant, le théâtre et la musique à Promusica et se forme au Jazz à l'IMFP (Institut Musical de Formation Professionnel) de Salon de Provence.

    En 2000, elle co-crée le trio jazz vocal Doodlin’ qui se produit pendant

    15 ans sur des scènes de jazz européennes telles que: Montreux jazz Festival,

    le Festival de 5 continents à Marseille, Crest jazz Vocal, Sunset Paris, Festival de jazz de Draguignan (1ére partie Stacey Kent), Jazz au Château (1ère partie de Manu Katché). Elle est accompagnée par des musiciens de talent tel que: Michel Barrot, Gérard Maurin, André Villegé, Jean François Bonnel, Daniel Huck, Philippe Milanta, François Laudet...Elle est la chanteuse du groupe Jazzette Band.

    Elle enseigne également le chant à « l’École de Chant du Grand Avignon » avec Maggy Villette et à l’IMFP.

    Mélanie Favre Petit Mermet : Pianiste, chanteuse, comédienne.

     

    Elle débute le piano avec Stefan Dannenmuller et le théâtre avec la troupe du Tridimensionnel dirigée

    par Yves Prayer.

    Passionnée de musique, elle stoppe ses études de physique et intègre la classe de Jazz du

    conservatoire de Chambéry.

    Elle y étudie le piano, l'histoire du jazz et l'arrangement avec Remi Goutin, Laurent Blumenthal et

    Pierre Drevet.

    Très vite, elle joue dans différentes formations musicales et débute une carrière de pianiste professionnelle.

    En 2009, elle rencontre la contrebassiste Hélène Avice. Toutes les deux collaborent sur différents projets. Entre autre, elles accompagnent le claquettiste Fabien Ruiz; chorégraphe du film The Artist, et travaillent avec la metteur en scène  Nathalie Hardouin.

    En 2012 elle fait la rencontre de l'harmoniciste new-yorkais William Galison.

    Elle vit entre New-york et la France, se forme auprès de Barry Harris au piano, Roger Letson et Jay Clayton au chant et s'aventure dans les rues et les scènes new-yorkaises.

    En 2016, elle monte son projet personnel, mêlant musique expérimentale et textes qu'elle a la chance de jouer dans différents lieux atypiques, parfois accompagnée des court-métrages de la réalisatrice munichoise Moni Ka.

    En 2017, elle rencontre Victoire Steiner, avec qui elle collabore pour l' association Arts et Nature.

    En Novembre 2017, elle incarne Audrey dans la comédie musicale La Boutique des petites horreurs mis en scène par Grégory Faive au sein de la compagnie Allée des Cerisiers.

    Mélanie
    Didier
    Né en 1962 dans le sud de la France, Didier découvre la basse à l’âge de 15 ans et se passionne
    pour cet instrument.
    En 1977, sa rencontre avec Michel Petrucciani est déterminante dans son orientation vers le Jazz et les musiques improvisées. Il participe avec lui à de nombreuses Jam sessions et progresse très rapidement.
    C’est en écoutant Jaco Pastorius, Alphonso Johnson et Stanley Clarke qu’il décide de s’orienter vers un style plus Jazz-fusion.
    En 1980, il fonde avec Alain Richou et Olivier Chambonnière le groupe JAZZ FRIENDS avec lequel il jouera pendant plusieurs années.
    Bassiste, contrebassiste précis, swinguant et généreux, la richesse de son jeu rythmique et toujours mélodique ainsi que sa grande connaissance du Jazz lui valent d’être sollicité par de nombreux musiciens. Dès lors, les rencontres de Didier ne cessent de croître. Elles lui permettent de travailler avec une multitude d’artistes : Steve Houton – Louis Winsberg – Pierre Drevet – Jean Pierre Como – Alfio Origlio -Sylvain Luc – André Villégier – Roger Guérin – François Chassagnite – Daniel Kramer – Juan José Mossalini- Georges Robert – François Laizeau – Mino Cinelu – Larry Coryell – La Velle – Michel Perez – Sangoma Everett, Eric Truffaz etc.
    En 1985, avec le pianiste Jean-Sébastien Simonoviez et Marc Mazzillo il fonde le groupe SOMA.
    En 1986, c’est avec Luc Plouton qu’il partage la scène en de nombreuses occasions notamment auprès de la chanteuse brésilienne Marcia Maria et Rolando Faria (Les étoiles).


     

    En 1993, Il effectue plusieurs concerts avec le groupe GYTANO SOY (Casino de Montréal, Canada), puis avec Manhu Roche et Eric Barret (Festival Alexander Platz, Rome). En 1995, il crée le trio NEFTA avec le batteur Michel Bachevalier et le pianiste Siegfried Kessler avec qui il partagera des moments extraordinaires de complicité jusqu’à la disparition de ce dernier en février 2007. En 2000, naît le trio PYRAMIDE (hommage à Chet Baker) avec Benoît Paillard et Michel Barrot.

    A partir de 2003, il travaille avec le guitariste flamenco Juan Carmona avec lequel il se produit pendant 12 ans sur les plus grandes scènes internationales :

    Etats-Unis – Canada – Israël- Chine – Russie – Europe – Dom-Tom – Afrique du Nord, et des lieux ou festivals comme la salle Gaveau – Piccolo Théâtre (Milan) –

    le Royal Albert Hall (Londres) – l’Opéra de Marseille – l’Opéra d’Avignon – Festival la Villette, Paris – Festival des 5 continents, Marseille – Festival de Toulon –

    Jazz à Juan les Pins – Jazz à Vienne – Festival Patrimonio – Festival de Jazz de Montréal – Zhenzhen Concert Hall (Chine) – Festival Jazz Au Chellah (Maroc) – Red Sea Jazz Festival, Eilat (Israël). En 2005, il intègre le sextet de Mario Stantchev : Tournée en Bulgarie – Maroc – Allemagne, Jazz à Vienne, etc., et enregistre l’album « Kukeri ». 

    EN 2006, il crée avec Alain Richou le groupe « Quartessence ». Les rejoignent alors Francesco Castellani et Jean luc Di Fraya.

    En 2007, il rejoint le saxophoniste Jacques Helmus et participe à l’enregistrement de plusieurs albums avec lui (« Letting go » et « From Silence » sur lequel apparaît notamment Erik Truffaz).La même année, il joue également avec le nouveau trio de Mario Stantchev avec Sangoma Everett.

    En 2013, il travaille sur le nouveau projet de Christophe Lampidecchia avec lequel il enregistre son nouvel album et tourne avec lui, aux côtés de Michel Barrot, Cédrick Bec et Lionel Dandine. En 2013-2014, la chanteuse américaine La Velle l’invite sur plusieurs concerts avec Sangoma Everett.

    Début 2015, il enregistre à Berlin l’album d’Alaa Zouiten, «Talking Oud ». Suivra une tournée en Allemagne et au Maroc.